Espace de vie sociale

Article écrit par Lucile CHEVRON, en service civique à la MJC

Un espace de vie sociale  (EVS) est un lieu de proximité, géré par une association qui développe des actions éducatives et collectives, afin de renforcer les liens sociaux et la solidarité. Un EVS coordonne des initiatives favorisant le « vivre ensemble » et la prise de responsabilité des usagers.

En devenant Espace de Vie Sociale, la MJC de Limours, lieu de vie et d’animation intergénérationnel, qui place l’échange, le partage de connaissances et de compétences au cœur de son action, confirme son engagement pour :

la socialisation des personnes et la lutte contre l’isolement,
le développement des liens sociaux et la cohésion sociale,
le développement de la citoyenneté de proximité et de l’implication dans la vie sociale locale.

Cet agrément nous permettra de recevoir une aide financière de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) en vue de développer des actions à visée collective, suscitant la prise d’initiatives et la participation des habitants. Ces actions seront adaptées aux besoins du territoire et de la population.

La MJC, en tant qu’espace de vie sociale, continuera de contribuer à l’enrichissement de la vie locale, en participant au renforcement des liens entre les habitants et les générations, en accompagnant les initiatives des habitants, le développement de leurs projets, ainsi qu’en augmentant son offre de services utiles à la population.

Pour mener à bien ce projet, Max Leguem (directeur de la MJC) a présenté à l’ensemble des administrateurs et à l’équipe des salariés, dès septembre 2016, l’opportunité que représente l’agrément « espace de vie sociale » pour la structure. La décision de solliciter auprès de la CAF la mise en œuvre d’une démarche d’agrément a été prise lors du Conseil d’Administration du 4 novembre 2015. Cette décision a été suivie d’une première réunion, en décembre – dans les locaux de la CAF d’Arpajon, entre deux salariées et le directeur de la MJC –, d’un premier échange officiel de rencontre, au mois de mars, entre les services de la CAF, la MJC et la commune de Limours, ainsi que d’une réunion de comité de pilotage, au mois de juin, à laquelle ont assisté la MJC et les services de la CAF.

Le travail n’est pas terminé : un projet social sera élaboré à partir d’un diagnostic partagé, réalisé avec les acteurs et les partenaires, dans le cadre d’une démarche participative associant les habitants de la commune de Limours ainsi que les bénévoles et les usagers de la MJC. Ce travail est coordonné par Lucile Chevron, étudiante en Master 2 GESST (Gouvernance et Encadrement du Social, de la Santé et des Territoires) à l’Université d’Évry et actuellement en service civique au sein de la MJC. Un diagnostic social de la jeunesse sur le territoire de la CCPL a, par ailleurs, déjà été réalisé par des élèves de Seconde du Lycée Jules Verne. Des échanges auront lieu par la suite, avec les différents acteurs, au sujet de la première version du projet social et des diverses actions à conduire. Le projet pourra être modifié et aménagé selon les retours et les perspectives de contribution des partenaires. Le dossier sera finalisé en février 2017, en vue de sa validation par les instances.

L’ensemble du projet sera transmis à la CAF en mars 2017 pour obtention de son agrément.