« Douce France »

Pièce de théâtre chantée, en quatre tableaux, interprétée par la troupe de la résidence autonomie de l’Avenue-aux-Moines (RPA) de Limours, composée de résidant(e)s et de personnes extérieures à la RPA.

Travail réalisé dans le cadre du projet  « La Mémoire qui planche ».

L’histoire se passe en 1900, dans un café parisien « Le Douce France » situé dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Ce bistro, tenu par Marcelle, est un lieu bien connu des provinciaux qui montent ou descendent à la capitale, heureux d’apporter un peu du charme et des richesses de leur région, le temps de reprendre leur souffle entre la rue Lepic et les escaliers de la Butte. C’est aussi un repère fréquenté par des habitués parisiens qui feront plus tard la renommée du quartier.

Cette pièce a été créée à partir d’une réflexion collective, adaptée et mise en scène par Agnès Cottais, intervenante bénévole de la MJC de Limours, avec la participation d’Alexandre Martin, musicien, et de Dominique et François du groupe Menu Fretin.

Répétition 16 Juin 2018

Photographies de la troupe de la résidence de l’Avenue-aux-Moines de Limours

photos ©2018 Éric Châlot

Les Chansons du spectacle DOUCE FRANCE

 

 

Atelier la mémoire qui planche

 

Pour télécharger le visuel de garde en Haute résolutiontélécharger