ATYPICONCERT

Mze Shina en Concert
le Vendredi 29 Novembre 2019
20h30 à la MJC «Le Studio»

Entrée Libre

 

Il fallait un nouveau rendez-vous au « Studio » avec une décoration atypique, une programmation artistique éclectique, un mélange des genres.

Des concerts intimistes, se sentir bien comme à la maison, on écoute et découvre des talents devant un verre !

Toutes ses envies et idées ont donné la naissance au projet ATYPICONCERT la scène sera ouverte à toutes formes de talents musique, chant, slam …..
offrir une opportunité de dégustation sonore en effet nous dégusterons des vins si possible en rapport avec la provenance des talents
dans une ambiance chaleureuse fait d’objet de récupération une décoration mélange des genres, des lampes, des tapis, des bibelots….

Pour la mise en place de ce projet il fallait une équipe, à la présentation elles ont toutes dit oui Lolo, Gigi, Marianne, Christine, France, Léa, Aline, Martine

Un grand merci à Nina avec qui nous avons élaboré le logo.

 

Nathalie Panouillère, maître d’oeuvre du projet ATYPICONCERT

Résidence Terre de Mixes

Du Lundi 25 au vendredi 29 novembre 2019

MJC « Le Studio »

Mze Shina

Chants polyphoniques géorgiens Mze Shina signifie « soleil intérieur » en géorgien.

L’ensemble MZE SHINA explore le répertoire de chants polyphoniques géorgiens classé Chef-d’œuvre du Patrimoine Oral et Immatériel de l’Humanité par l’UNESCO en 2001. Une connaissance approfondie de cette musique conduit les membres de l’ensemble, Nicolas Leguet, Ronan Mancec, Denise et Craig Schaffer, à respecter les caractéristiques d’un répertoire relevant d’une tradition orale plus que millénaire. Formé après avoir découvert cette musique en 1996, MZE SHINA a su développer sa propre identité à la fois musicale et poétique visant à rendre un imaginaire à ces chants par-delà la barrière de la langue.

Mze SHINA chante principalement a cappella ou en s’accompagnant des instruments traditionnels géorgiens, «le panduri» et «le tchonguri» (luths à 3 et 4 cordes), «le tchangui» (harpe à 8 cordes), «le tchouniri» (vièle archet).

Le chant polyphonique géorgien est encore peu connu en France malgré son raffinement et sa richesse. L’ensemble Mze SHINA entend faire découvrir son extraordinaire diversité car il existe des chants pour accompagner presque toutes les activités : des chants de labour, de récolte, de mariage, de guérison, des chants sacrés, des chants de banquets. L’ensemble constitue une mine de trésors pour l’amateur de polyphonies. Igor Stravinsky en parlait à la fin de sa vie comme d’une « découverte merveilleuse qui pourrait apporter davantage à notre compréhension de l’exécution musicale que toutes les nouvelles compositions. »