Un Disque Une Histoire

Serge Gainsbourg

«l’histoire de Melody Nelson», «l’homme à la tête de chou», «Aux armes et cætera»

 

Avec Max Leguem, directeur de la MJC de Limours.
Émission animée par Bruno Raffenne-Devillers

 

Histoire de Melody Nelson
Sortie le 24 mars 1971

L’Histoire de Melody Nelson est un pan à part de l’œuvre de Gainsbourg, pouvant se rapprocher musicalement de L’Homme à tête de chou, son second album concept, paru cinq années plus tard. Rendant hommage à la littérature et aux ouvrages de Vladimir Nabokov, Gainsbourg construit cet album autour d’un récit, et d’une femme, sa muse, Jane Birkin, qui prête succinctement son image et sa voix au personnage éponyme, se contentant de décliner son « nom » dans Melody, Ballade de Melody Nelson et Cargo culte, et n’émettant que quelques rires et petits cris équivoques dans En Melody.

L’homme à tête de chou
sortie le 18 novembre 1976

L’Homme à tête de chou est le quatrième concept-album de Serge Gainsbourg après Histoire de Melody Nelson en 1971, qui ne remporte pas tout de suite le succès mérité, Vu de l’extérieur en 1973 et Rock Around the Bunker en 1975, qui sont accueillis dans la quasi-indifférence, malgré le succès de Je suis venu te dire que je m’en vais en single pour le premier, et le thème assez difficile de la Seconde Guerre mondiale, tourné en dérision et qui provoque un esclandre, pour le second.

Aux armes et cætera
Sortie le 13 mars 1979

Gainsbourg a cinquante ans lorsqu’il enregistre Aux armes et cætera après trois concept albums au succès commercial limité, dont Histoire de Melody Nelson et L’Homme à tête de chou mais salués par la critique et qui deviendront des références des années plus tard. De plus, il traverse une passe difficile à cause de l’insuccès de ses œuvres poétiques et a contrario de l’engouement du public pour la chanson disco Sea, Sex and Sun (générique d’ouverture des Bronzés) qu’il a bâclée. Son directeur artistique Philippe Lerichomme le convainc de réaliser un album de reggae enregistré à Kingston en Jamaïque. Le 12 janvier 1979, Gainsbourg et Lerichomme entament les séances d’enregistrement de l’album aux Dynamic Sounds Studios à Kingston3.

 

Sources Wikipédia

Retour page Un Disque Une Histoire

Serge Gainsbourg

par Max Leguem | Melody Nelson, l'homme à la tête de chou, aux armes et caetera